Comment gérer le suivi de santé de son animal de compagnie ?

Les humains aiment les animaux de compagnie, en particulier, les chiens et les chats. Un foyer sur deux, en France, élève au moins un chat. Cependant, vivre avec un animal ne se limite pas à lui donner de l’affection mais implique également beaucoup de responsabilités, en ce qui concerne  son bien-être et sa santé.

Animaux de compagnie : les soins courants et les exigences administratives

Les chiens et chats ont besoin de soins au quotidien. En effet, il est impératif de leur donner des aliments adéquats, de mettre à jour leurs vaccins et de traiter de manière régulière leurs puces. S’ils tombent malades, il est nécessaire de les emmener au vétérinaire. Il faut tenir à jour leur vaccin car cela constitue le meilleur moyen pour eux de combattre les maladies contagieuses. La stérilisation est également nécessaire. Il s’agit d’une mesure préventive qui  consiste à opérer les chats et les chiens avant l’âge de puberté. La stérilisation joue un rôle important sur la prolongation de l’espérance de vie de l’animal et la diminution du risque de cancer. Cette mesure préventive empêche également les chiens et les chats de se comporter de manière gênante (agressive). En outre, il ne faut jamais négliger les mesures administratives comme l’assurance pour les chiens et les chats. En cas de maladie, l’assureur vous donne une feuille de soins qui doit être remplie par le vétérinaire. Cette pièce vous permet d’obtenir le remboursement d’une partie ou de la totalité des frais médicaux de votre animal de compagnie.

Découvrez tout ce que vous devez effectuer en matière de suivi de santé de votre animal de compagnie sur ce site spécialisé.

L’importance de l’assurance

En quoi est utile la souscription d’une assurance pour les animaux de compagnie ? L’assurance est utile car même si les animaux de compagnie sont en bonne santé, il vaut toujours mieux les protéger. En cas d’accident, de maladie, chronique ou pas, les frais vétérinaires peuvent être élevés. L’assurance peut ainsi rembourser la grande partie des dépenses occasionnées par ces problèmes sanitaires. En général, selon vos besoins, les contrats couvrent la totalité ou une partie des frais d’hospitalisation, de consultation, d’analyse, d’interventions chirurgicales, de médicaments, de maladies et d’accidents. Pour la formule complète, l’assurance rembourse également les frais de l’échographie, de la radiologie, les actes de prévention comme les vaccins et les vermifuges ainsi que la stérilisation.

Il y a également les garanties facultatives. A titre d’exemple, en cas d’hospitalisation du propriétaire du chat ou du chien, l’assurance prévoit une indemnisation relative à la prise en charge de la garde de l’animal. Au sujet de la feuille de soins vétérinaires, il appartient au vétérinaire de la remplir. Vous allez ensuite l’envoyer à votre assureur  avec les factures, en vue d’obtenir un remboursement partiel ou total des dépenses sanitaires, en fonction du contrat.

Comment veiller au bien-être des animaux de compagnie ?

L’Organisation Mondiale de la Santé Animale résume le bien-être animal en cinq (05) libertés fondamentales, à savoir : l’absence de faim, l’absence de soif, l’absence de peur, de stress physique et thermique, l’absence de maladie et de douleur et la liberté d’expression d’un comportement normal. Veiller au bien-être des animaux de compagnie consiste à  leur offrir les soins nécessaires et à subvenir à leurs besoins comportementaux et physiologiques. Ces obligations du maître ou de la maîtresse envers son chien ou chat se traduisent par lui offrir des aliments adaptés, des soins de prévention à jour comme les vaccins, les vermifuges, une hygiène adéquate, sans oublier de passer de moments agréables avec lui en faisant des promenades de temps en temps ou des jeux.

Les mauvaises pratiques que les propriétaires d’animaux de compagnie doivent abandonner sont : ne pas les nourrir quand ils ont faim, ne pas leur donner à boire, les attacher sauf pour des raisons bien déterminées, les laisser à l’abandon et ne pas les soigner. A rappeler qu’il faut les emmener au vétérinaire dès que le besoin se fait ressentir et, pour cela, n’oubliez pas de vous munir de la feuille de soins. Notez que depuis l’année 2020, le gouvernement français a renforcé les sanctions contre l’abandon  et la maltraitance des animaux de compagnie.

Veiller à leur santé

Le suivi sanitaire des animaux de compagnie est indispensable pour qu’ils restent en bonne santé et pour que leur espérance de vie soit longue. Notez qu’en moyenne, l’espérance de vie d’un chien est de 11 ans et celle d’un chat est de 16 ans. Le suivi de santé d’un chien ou d’un chat peut prendre de nombreuses formes. Il y a d’abord la visite annuelle qui doit être  fréquente, à mesure que l’âge de l’animal augmente. Ensuite, il y a la prise de sang qui doit être réalisée chaque année, en vue de contrôler une évolution anormale. N’attendez pas la visite annuelle pour emmener vos animaux de compagnie au vétérinaire, si vous constatez quelque chose d’anormal chez eux. En principe, la visite annuelle vous permettra d’avoir beaucoup de renseignements sanitaires sur votre chat ou votre chien car le vétérinaire l’examine de la tête à la queue en écoutant le cœur et la respiration à l’aide du stéthoscope, en vérifiant les oreilles, les yeux et la bouche, en faisant le point sur les articulations… Retenez que l’assurance rembourse une bonne partie ou la totalité de vos dépenses, après avoir reçu la feuille de soins remplie par le vétérinaire.

5 raisons de choisir une grande école de commerce à Paris
Quel est le tarif électricité le plus avantageux pour votre entreprise ?