Quel est le tarif électricité le plus avantageux pour votre entreprise ?

tarif électricité

L’électricité est essentielle pour la vie économique. Les machines, les industries, l’éclairage et le chauffage, requièrent tous l’énergie électrique. Elle est produite dans des centrales et transportée par des lignes hautes tensions. Tous ces facteurs impactent sur la facture de l’électricité. Auparavant, l’approvisionnement en cette énergie fut l’apanage d’EDF. Mais avec la libéralisation du marché, des offres innombrables abondent. Il serait alors opportun de savoir comment choisir un fournisseur pour bénéficier du tarif électricité le plus avantageux.

Quels sont les points clé à considérer avant la contractualisation avec un fournisseur d’électricité ?

Sur le marché, il y a deux types de fournisseur d’électricité. Vous avez d’une part les fournisseurs historiques et d’autre part les fournisseurs alternatifs. Les premiers sont EDF et toutes les entreprises locales créées avant la libéralisation de 2007. Les seconds sont les sociétés d’électricité bâties après l’ouverture du marché.

Chacune de ces entreprises propose des solutions énergétiques qui veulent être meilleures que les autres. Ainsi, le prix d’électricité d’entreprise varie sensiblement d’une entreprise à l’autre. Des grilles tarifaires sont instaurées en fonction de plusieurs paramètres :

· La puissance souscrite en kVA

· Les heures d’utilisation dans la journée

· Les périodes de l’année où l’entreprise est la plus active

· La fréquence d’utilisation de l’énergie électrique dans l’année

Pour optimiser le montant de votre dépense énergétique, vous devez bien définir ces différents paramètres. Durant la signature du contrat, vous allez être redirigé vers des classifications de profil utilisateur. Et cela se fait en fonction des spécifications que vous avez enregistrées au regard de ces paramètres. Or, à chaque profil correspond un tarif spécifique. Un profil grand consommateur par exemple coûte plus cher qu’un profil faible consommateur. Pour bénéficier de plus d’informations sur la structure du prix du kilowattheure, visitez le site opera-energie.com.

Savoir définir la puissance souscrite pour minimiser sa facture

Chaque établissement connaît une consommation propre en électricité. En moyenne, les PME et TPE dépensent près de 50 % de leur électricité dans le chauffage. Le bon fonctionnement des appareils divers utilisés repose sur l’approvisionnement suffisant en puissance électrique. Pour obtenir la puissance totale requise, vous devez additionner toutes les puissances singulières de vos équipements.

La définition de ce besoin est importante, car une surconsommation entraîne une pénalisation de votre facture. Cela se produit lorsque vous avez sous-évalué votre puissance maximale. Il arrive aussi que le matériel apporté par le fournisseur lors de l’installation ne soit pas adéquat à la puissance surélevée. Ces équipements pourraient ainsi s’endommager, et vous devez en payer les frais. Dans le cas où vous auriez surévalué votre consommation, vous risquez de payer un tarif trop élevé. Vous paierez une consommation que vous n’avez même pas atteinte.

Selon le compteur que vous avez, le prix d’électricité de votre entreprise comprend le prix d’abonnement et l’offre d’électricité. L’abonnement est fixe, mais l’offre d’électricité dépend de son cours et des prestations du fournisseur. Le tarif électricité se diversifie ainsi selon votre profil et il est calculé en référence des prix fixés par l’Etat :

· Profil tarif bleu pour les consommateurs de puissance inférieure à 36 kVA

· Profil tarif jaune pour ceux utilisant une puissance entre 36 kVA et 250 kVA

· Profil tarif vert pour les professionnels gros consommateurs de plus de 250 kVA

Faire le choix entre les différentes options tarifaires

Les activités des entreprises se répartissent dans le temps de manière différente. Certaines s’activent plus la nuit que pendant le jour. D’autres sont en phase stagnante durant une grande partie de l’année. Ces multitudes de possibilités obligent les fournisseurs électricité à ajuster leur offre. D’où l’apparition des options tarifaires horaires et saisonnières.

Dans la rubrique des tarifs horaires, vous avez le choix entre les tarifs dits « base » et les tarifs proprement horaires. Dans ce dernier, le prix d’électricité d’entreprise dépend des heures de la journée. Ils sont plus faibles le soir jusqu’au matin (heures creuses), et sont plus élevés le reste de la journée. Cette option est intéressante dans la mesure où 40 % de vos activités se font durant les heures creuses. Sinon, vous devez basculer vers les tarifs de base où le prix demeure identique à tout moment de la journée. Les offres saisonnières fonctionnent sur le même principe. Mais le prix varie d’une saison à l’autre. 

Optimiser le coût de l’acheminement

Il est possible de diminuer la facture en choisissant le meilleur tarif d’acheminement. Dans le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité), vous avez trois types de tarifs. Ils sont à définir en fonction de la fréquence d’utilisation de l’électricité. Le tarif Longue Utilisation (LU) est destiné pour les entreprises qui nécessitent un apport continu d’électricité. Les tarifs Moyenne Utilisation (MU) et Courte Utilisation sont faits pour ceux qui ont une demande moins régulière.

Il est possible de diminuer totalement ce coût sur l’acheminement de l’électricité en devenant autonome. Pour ce faire, vous devez vous décider sur des installations photovoltaïques. Vous pouvez revendre le surplus de courant produit et choisir un TURPE adéquat.

5 raisons de choisir une grande école de commerce à Paris
Préjudices corporels : l’indemnisation des victimes