Comment remplir sa déclaration d’impôt pour la première fois ?

Les jeunes doivent-ils tout de suite procéder à une déclaration d’impôt juste le premier jour de leurs 18 ans ? Quelles en sont les étapes à suivre ainsi que les pièces à fournir ? Voici quelques conseils pour ceux qui quittent le monde de l’adolescence pour atterrir au monde des adultes.

Les règles relatives à la déclaration d’impôt

La déclaration d’impôt sur les revenus est une étape incontournable pour tous ceux qui atteignent l’âge majeur. Cependant, pour ceux qui sont encore étudiants ou ceux qui n’ont pas encore de revenu, rester rattaché au foyer fiscal familial est tout à fait possible. Dès l’âge de 18 ans jusqu’à 20 ans, les jeunes peuvent tout de suite remplir la déclaration d’impôt s’ils veulent être autonomes. Néanmoins, ils ont aussi le droit de laisser à leurs parents respectifs la gestion de leur déclaration pendant ces deux ans. A partir de l’âge de 20 ans, la réalisation de la première déclaration d’impôt est obligatoire. Pourtant, les jeunes concernés peuvent toujours rester dans le foyer fiscal de leurs parents. Pour s’y faire, ils doivent formuler une demande. Cela peut continuer ainsi jusqu’à leurs 22 ans. Entre 23 et 26 ans, la déclaration personnelle est obligatoire mais ceux qui sont encore étudiants peuvent rester au foyer fiscal de leurs parents s’ils le souhaitent. A l’âge de 26 ans, la déclaration personnelle de revenu doit être faite et ce, manière obligatoire. Pour ceux qui sont non-imposables, après leurs déclarations de revenu, l’administration fiscale leur fournit une attestation, connue communément sous le sigle ASDIR (ou Avis de Situation Déclarative à l’Impôt sur le Revenu). Pour en savoir plus, des conseils de professionnels sont disponibles sur moinsdimpots.com.

Comment faire sa première déclaration d’impôt ?

Tout d’abord, vous allez recevoir un courrier de la part de l’administration fiscale. Il s’agit d’une correspondance que tous les jeunes âgé de 20 ans vont avoir s’ils n’ont pas encore fait la déclaration d’impôts l’année précédente. A partir de ce courrier, vous allez pouvoir créer votre espace particulier sur impôts.gov.fr ainsi que votre mot de passe. Vous allez y insérer votre revenu fiscal de référence à 0. En haut à gauche du document de votre première déclaration d’impôt, vous trouverez votre numéro fiscal. Vous allez insérer ce dernier dans votre espace particulier. Dans le cas où vous n’avez pas reçu un courrier ou si vous avez perdu votre numéro fiscal, il suffit de vous rendre sur impôts.gov.fr. A partir de là, vous allez faire une demande  en vue d’accéder à votre espace personnel et d’avoir votre numéro fiscal. C’est aussi une option disponible de faire la demande auprès de votre centre des finances publiques.

Est-il obligatoire de faire sa première déclaration d’impôt en ligne ?

Malheureusement, la réponse à la question est « oui ». Bien sûr, en cet air du numérique, il n’y a rien de mieux que d’avoir recours à internet afin de profiter de communication plus rapide. Pour la première déclaration d’impôt, des brochures à la fois très pratiques et faciles à remplir sont proposées par l’administration fiscale. Ce n’est pas grave même si vous le remplissez plusieurs fois avant sa validation. Par contre, s’il arrive que vous tombiez sur une panne de réseau internet ou si vous n’êtes pas en mesure de faire la déclaration en ligne, une autre option est possible. Il s’agit de vous rendre sur le site impôts.gov.fr. Vous allez trouver une version imprimable du formulaire N°2042 dans ce site. Avec cette fiche imprimée, vous pourrez faire votre déclaration d’impôt. Une fois rempli, le formulaire peut être déposé au service des impôts. Notez particulièrement qu’il n’y a pas d’autres documents à fournir avec ce formulaire, sauf dans un cas particulier où il y a des annexes.

Quand-est-ce que le premier avis d’imposition arrive ?

Après avoir reçu et traité votre première déclaration d’impôt, l’administration fiscale française procédera aux traitements de vos donnés. Ensuite, elle va vous envoyer un document sur votre situation fiscale. Si vous êtes imposable, vous recevrez votre premier avis d’impôt. Vous saurez donc à partir de cet avis le montant que vous devez payer. Vous saurez aussi le taux de prélèvement à la source que l’administration prélèvera sur vos revenus. Cependant, si vous n’êtes pas imposable, un Avis de Situation Déclarative à l’Impôt sur le Revenu (ASDIR) vous sera parvenu. Grâce à cet avis, votre situation de non-imposition sera justifiée. Vous pourrez aussi bénéficier de certains avantages. C’est, par ailleurs, très important de savoir que tous types de revenus doit être déclaré aux services des impôts. Mis à part le revenu mensuel pour les travailleurs, les gratifications de stage en entreprise doivent aussi être déclarées si celles-ci dépassent le seuil annuel. Les allocations d’année préparatoire ainsi que les allocations d’IUFM doivent aussi être déclarées, tout comme les bourses d’études (sauf pour ceux qui ont des justificatifs de cas sociaux particuliers).

Pourquoi comparer les assurances ?
Comment fonctionne un contrat obsèques ?