Quand prendre des acides aminés ?

acides aminés

Pour l’ensemble des processus vitaux du corps humain, il est indispensable de consommer des acides aminés. En effet, après l’eau, il s’agit d’un composant essentiel contenu dans la masse du corps. De plus, sachez que dans certains cas, les acides aminés sont très utiles. Découvrez quand prendre des acides aminés pour l’organisme.

Prendre les EAA : quand faut-il les prendre ?

Les acides aminés BCAA sont connus comme des chaines ramifiées et agissent sur la synthèse protéique et le potentiel de récupération. Cependant, les eaa vont plus loin en regroupant l’ensemble des acides aminés essentiels et des BCAA. Notamment, ils ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme. Par conséquent, leur apport doit être assuré par l’alimentation. En général, la consommation des EAA se fait pendant un entraînement. En prendre avant une séance permet une réduction de la fatigue musculaire et une optimisation de la synthèse protéique. En consommer juste après la même séance permet à l’organisme d’être mis dans les meilleures dispositions pour une bonne récupération. Par ailleurs, en péri-training, la prise correcte des acides aminés contribue à faciliter la réponse anabolique post-effort. De manière générale, il est recommandé de consommer quotidiennement 10 g des EAA. Pour une meilleure efficacité, vous pouvez alors prendre 5 g avant et 5 g après une séance de sport. Vous pouvez trouver une large gamme de produits d’EAA en consultant toutelanutrition.com.

Le top 20 de la liste des acides aminés 

Il faut retenir que les acides aminés sont très essentiels au fonctionnement du corps humain. De ce fait, il est impossible de vivre sans ce produit. Les acides aminés restent les éléments qui constituent les protéines essentielles et tiennent ainsi divers rôles importants. Pour former les protéines, les acides aminés s’assemblent par le biais des « peptides ». Par ailleurs, puisqu’ils sont des précurseurs d’enzymes et d’hormones, le processus métabolique ne fonctionnera pas à leur absence. Ils ont un total de vingt, dont huit considérés comme essentiels. Un acide aminé essentiel ne peut pas être synthétisé par l’organisme, doit être apporté par l’alimentation comme la leucine et l’isoleucine. Il existe également la lysine, l’histidine et la méthionine. Le tryptophane et la phénylalanine figurent aussi parmi cette liste avec la thréonine et la valine. Par contre, les acides aminés non essentiels sont produits automatiquement et sont gérés par l’organisme. Ainsi, il n’est pas indispensable de les puiser dans l’alimentation. Parmi eux figurent la glycine et la proline qui s’ajoute à la glutamine, la tyrosine et à la sérine. Vous pouvez aussi découvrir l’acide aspartique et l’acide glutamique. L’asparagine l’alanine, et la cystéine puis l’arginine complète cette liste.

Où trouver les acides aminés essentiels ?

Les acides aminés essentiels sont parfois synthétisés par l’organisme, mais à une vitesse tout à fait insuffisante. Ainsi, leur apport doit être assuré par l’alimentation. Pour la leucine, elle peut être trouvée dans les œufs, les poissons gras, les noix, les volailles, le blé complet et les petits pois. Pour la valine, un acide aminé essentiel est contenu dans les graines (tournesol, chia, courge), les produits laitiers, la pistache et les pois chiches. Autrement, elle peut être puisée dans la spiruline, le poulet, la chlorelle, le blé complet, les petits pois et la farine. Par ailleurs, il faut des aliments comme les viandes, les poissons, les œufs, les noix, les graines et le blé complet pour trouver de l’isoleucine. Du côté de la lysine, vous pouvez les trouver dans les viandes, les légumineuses et les produits fermentés. Pour apporter de la thréonine à l’organisme, vous pouvez consommer de la viande, du poisson et divers produits de la mer ainsi que des fruits oléagineux. Pour se procurer du tryptophane, il faut se tourner vers les végétaux notamment les céréales, les noix, les fruits, les oléagineux et les arachides. Quant aux phénylalanines, il est aussi présent dans les viandes et les produits laitiers. Et pour une méthionine garantie, il faut s’assurer de consommer des produits animaux, des grains de sésame et des noix.

Les acides aminés : découvrir ses bienfaits

Même si les eaa vont beaucoup plus loin que les BCAA, ils tiennent des rôles importants dans l’organisme. En effet, les acides aminés procurent plusieurs bienfaits pour l’organisme. L’un d’eux est lié à l’amélioration de la récupération physique et musculaire. Prendre le BCAA après un exercice physique accélère la récupération et réduit les causes de douleurs musculaires tardives ou suite à un surentraînement. Les acides aminés sont également importants pour maintenir la masse musculaire et pour avoir de la performance. Notamment, avec des activités de haute intensité et de courte durée, il est tout à fait possible d’améliorer ses performances avec la créatine. Cette dernière est en effet un acide aminé non essentiel composé de la glycine, la méthionine et l’arginine. Par ailleurs, il faut savoir que parmi les acides aminés essentiels, la leucine joue un rôle majeur sur l’anabolisme musculaire. Elle est aussi essentielle pour réduire la sacropénie qui peut se définir comme une perte de masse chez les personnes âgées. Avec le tryptophane, l’amélioration de l’humeur est assurée, car il est connu comme un précurseur de la sérotonine. La théanine, un autre acide aminé, aide à la relaxation et le calme, et contribue ainsi à favoriser la sensation de bien-être.

Acheter une batterie pour votre cigarette électronique
Lunetterie Lunettes Dépôt – Examen de la vue et optométriste