Astuces et techniques pour enlever l’adhésif sur la carrosserie

De nombreux automobilistes ont l’habitude d’apposer des autocollants sur diverses parties de leur voiture, du classique  » enfants à bord  » à l’autocollant ACI (en laissant de côté les choix plus trash comme l’as de trèfle de la carte à jouer napolitaine ou quelque chose de similaire…), pour le regretter ensuite. En effet, retirer un autocollant de la carrosserie ou des vitres d’un véhicule est une action qui demande beaucoup de précautions, car vous risquez de laisser des rayures et autres marques permanentes. Voyons donc comment enlever autocollant sur carrosserie voiture.

Enlever à la main et avec des produits ménagers !

C’est la méthode la plus rapide et la moins chère, mais aussi la moins efficace pour enlever un autocollant sur une carrosserie. Les doigts et les ongles suffisent rarement à retirer complètement les autocollants d’une voiture. Le plus souvent, vous ne pourrez retirer que quelques morceaux, car avec le temps, les couches adhésives n’adhèrent plus aussi fermement les unes aux autres et, ce faisant, elles se détachent, laissant la dernière couche collée à la surface. Avec l’aide d’une raclette, les chances d’enlever l’adhésif augmentent, mais aussi le risque de provoquer des dégâts, notamment sur la carrosserie (le risque est moindre sur le verre).

Il suffit de faire un tour sur Internet pour découvrir de nombreuses solutions de bricolage, parfois assez improbables, sur la manière de décoller autocollant carrosserie. Les plus populaires sont les méthodes maison, comme l’huile alimentaire (mais apparemment aussi l’huile pour bébé), dont on dit qu’elle est presque « miraculeuse » : il suffit de l’étaler sur l’autocollant et de la laisser agir pendant quelques minutes pour obtenir le résultat souhaité. Cependant, il semble que cela fonctionne surtout sur les autocollants en papier couché, les autocollants en plastique étant plus résistants à l’huile. D’autres recommandent aussi la laque pour cheveux, l’acide citrique (un détartrant naturel), l’alcool isopropylique (ou white spirit) et l’acétone pour les ongles. Évitez les solvants à base de benzène, qui sont inflammables, toxiques et cancérigènes et qui, s’ils sont mal utilisés, peuvent en outre endommager la carrosserie et les pièces en plastique de la voiture.

Le froid ou la chaleur !

Il a été démontré que certains types d’autocollants réagissent à la chaleur et au froid intenses. Par conséquent, en « ramollissant » un autocollant à l’aide d’un sèche-cheveux avant de tenter de l’enlever avec les doigts, vous augmentez vos chances de réussite. L’avantage du sèche-cheveux est qu’il n’est pas envahissant pour la carrosserie et les autres surfaces de la voiture, mais il demande un peu de temps et de patience (vous devez appliquer la chaleur pendant quelques minutes) et pour l’utiliser à cette fin, vous devez disposer d’une prise de courant près de la voiture, ou d’un adaptateur. De même, vous pouvez essayer d’utiliser un spray de liquide de refroidissement pour « geler » l’autocollant, mais si vous devez l’acheter spécialement, cela n’en vaut probablement pas la peine.

Autres conseils !

Le sèche-cheveux est aussi particulièrement efficace pour enlever les autocollants très courants sur la face intérieure de la lunette arrière, en alternative ou en combinaison avec du savon et une éponge pas trop abrasive, mais en évitant d’appuyer sur la résistance dans une direction perpendiculaire. Le recours à une spatule ou à tout autre moyen mécanique pourrait endommager les rails du dégivreur et laisser la vitre embuée.

La solution qui tranche le nœud gordien pour enlever adhésif sur carrosserie, ce sont les sprays chimiques qui enlèvent les étiquettes et les autocollants, que l’on peut acheter à des prix modestes (moins de 10 euros) et qui sont très efficaces. Ils sont nombreux sur le marché (vous pouvez les trouver en ligne en tapant  » spray pour enlever les autocollants  » sur Google) et ils sont tous très fiables. Attention toutefois à ce qu’ils puissent être utilisés sans endommager la carrosserie, les vitres et les autres parties de la voiture, car il existe évidemment des produits adaptés à des surfaces spécifiques et d’autres qui ne le sont pas du tout. Avant de les acheter, il est essentiel de lire l’étiquette, de demander conseil au détaillant ou de lire les critiques sur le web.

 

 

Pourquoi opter pour des équipements de cuisine en inox ?
Le village de l’emploi : solution de carrière pour les nouveaux diplômés